Citations

«La course avec la torche est un moment qui engage la responsabilité. J'aurais volontiers couru dans un costume comique, mais ne me suis pas permis une telle liberté. Ce n'est pas une cause personnelle, mais commune. Celui qui porte le flambeau représente non pas sa propre personne, mais le pays entier. Et quand on m’a proposé de participer au relais, j’ai immédiatement accepté».
Michaïl Galoustian
showman, comédien

«Je ressentais de la fierté en allumant la flamme Olympique. La fierté du seul fait que les Jeux Olympiques ont lieu chez nous et que nous avons tout préparé de si merveilleuse manière. Une fois la flamme allumée, nous nous sommes tournés l’un vers l’autre avec Vladislav Trétiak et avons dit: « On l'a fait!»

Irina Rodnina
Patineuse

"C'est une chose émouvante, davantage que je n’en attendais. À un certain moment, on se rend compte que ce n’est pas moins qu’une chose unique, qui n’advient qu’une fois dans la vie, et que cela ne se reproduira jamais, tu fais partie des Jeux Olympiques… Un tel événement !...Bref, c’est très émouvant".


Vladimir Pozner
artist
"Des sensations incroyables ! Comparables seulement avec le sentiment de se trouver sur le podium et d’entendre l'hymne national".
Vladimir Nemchilov
médaillé de bronze olympique en 1968 à Mexico, maître de sports émérite de la natation

"J'avais pensé à chaque étape de mon parcours. Malheureusement, j'ai dû courir 100 mètres, au lieu des 300 mètres habituels, le long du quai. Néanmoins, je suis ravi, les sensations sont incroyables".

Andreï Grigoriev-Apollonov
le chanteur de "Ivanouchki international"

"Porter la flamme c’est recevoir une énorme quantité d'émotions positives. Et prendre le relais au Secrétaire général de l'Organisation des Nations Unies procure des sensations toutes particulières".

Thomas Bach
Le président du CIO

«On est incroyablement fiers. Je n’ai jamais eu de sensations pareilles. Avant j'observais les Jeux Olympiques comme un spectateur ordinaire. Et là, j’ai porté le flambeau, une particule de l’immense empire du sport, sur l'eau en plus… Je suis submergé d’émotion, c’est même difficile à décrire».

Alexandre Revva
comédien, metteur en scène

« Difficile d’exprimer mes émotions, je ne pouvais même pas imaginer cette adrénaline, cette joie ». Des « bonjours » innombrables, car tous les visages me sont familiers, des amis, des amis de mes amis et de mes proches, c’est à la fois un honneur et une joie, d'être là, au cours un tel moment historique à la veille des Jeux Olympiques de Sotchi et dans l’endroit où je suis née ».

Anastasiia Zavorotniouk
Actrice
« J’ai moi-même assisté aux Jeux Olympiques, mais porter le flambeau pour la première fois de la vie est une expérience inoubliable. Pour être honnête, j’ai été très inquiet. Merci à tous ceux grâce à qui le relais de la flamme Olympique est passé par Voronej »
Dmitri Saoutine
Deux fois champion olympique en plongeon
« L’attente de la flamme Olympique est une fête des sportifs et des sports. C’est pour la deuxième fois que je participe au relais de la torche, et aujourd'hui je cours sur ma terre natale, le saint Belogorié. Je dédie cette course à nos athlètes olympiques et leur souhaite uniquement la victoire »
Fiodor Emelianenko
lutteur de MMA en poids lourd
« Je venais d’atteindre une bonne vitesse lorsqu’est venu le temps de s’arrêter. J’ai des sensations excellentes, là il faut que je prenne la torche en photo pour la mettre ensuite à Twitter. Et d’ailleurs, tout cela me rappelle les Jeux Olympiques-80, même si je n'étais pas encore né »
Garik Kharlamov
comique

"Ces sensations sont comparables à la participation aux Jeux Olympiques et aux Championnats du monde. L’organisation du relais était  du plus haut niveau. Je voulais courir avec la torche aussi longtemps que possible. <...> Je suis heureuse d’être devenue petite partie du relais de la flamme Olympique"

Tatiana Vechkourova
athlète, médaillée d'argent aux Jeux Olympiques de Pékin en 2008
Plus [59]