La flamme de relais

La torche est l'un des attributs principaux des Jeux Paralympiques. La torche « Sochi 2014 » représente l'hospitalité russe, l'atmosphère joyeuse et verveuse de la concurrence, ainsi que l'environnement sans barrières, propre à la capitale des Jeux Paralympiques d'hiver.

Le premier relais de la flamme Paralympique s’est tenu avant les Jeux en 1988 à Séoul. La torche a été allumée sur le mont Mani, sacré pour les coréens, où, selon la légende, habitait l'un des dieux locaux.

Chaque année, le relais de la flamme Paralympique prenait un peu plus d’envergure. En 1996, le nombre de porteurs de flambeau du relais à Atlanta a atteint 1.000 personnes, parmi lesquelles le président américain Bill Clinton. En 2008, au relais de la flamme à Pékin la torche a été allumée au Temple du ciel aux rayons concentrés d’un miroir concave.

À Londres, aux Jeux Paralympiques d'été 2012, la torche  se différait de son confrère olympique par la couleur argentée de son boîtier. 580 personnes ont pris part au relais, dont le président du Comité Paralympique International, sir Philip Craven.

La forme de la torche Paralympique est identique à la forme de la torche Olympique, image de l'unité de l'esprit de compétition. Dans les deux cas, c’est un symbole de l’aspiration à la perfection spirituelle et physique. La différence est dans la couleur des éléments de la poignée et l'espace central. Le bleu ciel symbolise la pureté et la force de l'esprit des athlètes paralympiques.

Le désign des torches a été développé par une équipe créative de désigners sous la direction de Vladimir Pirojkov et Andreï Vodianik. La torche pèse environ 1,8 kg, sa hauteur est de 0,95 m, sa largeur  de 0,145 m (à l’endroit le plus large), l’épaisseur - 0.054 m, ses poids et centre de gravité sont calculés  et combinés pour une facilité d'utilisation maximale lors de la course.