jour 8
Krasnodar
05.03.2014 S'est déroulé
  • 746 000 habitants (2011)
  • 1793
  • 192 km
  • 45° 2' N 38° 58' E
Capitale du kraï de Krasnodar

«Capitale du Sud», «Capitale du Kouban» sont parmi les quelques surnoms de Krasnodar. Krasnodar est également la capitale de la région qui accueille les Jeux Olympiques d'hiver 2014. 
L'histoire de Krasnodar commence au moment où Catherine II offre les terres du Kouban aux Cosaques de la mer Noire. La ville fut d’ailleurs appelée Ekaterinodar (le don de Catherine). Son développement connut son apogée dans la 2nde moitié du XIX siècle lorsque la construction d'un chemin de fer eut lieu Kouban. Ekaterinodar devint le plus important centre industriel et le plus grand carrefour de communications de la région. Il le demeure à ce jour. 

Krasnodar est célèbre pour son école de trampoline avec ses représentants Alexandre Moskalenko et Irina Karavaeva. A Krasnodar est né le « guru » du handball russe Evgeny Trefilov, le basketballer grec populaire Lazaros Papadopoulos, l'ancien footballeur de l'équipe de Russie Dimitri Khokhlov. Deux équipes de football de Krasnodar participent simultanément au tournoi de la première division en Russie. Krasnodar doit accueillir des matches du championnat du monde de football en 2018. 

En savoir plus

La capitale du Kouban est située sur la 45ème parallèle, exactement entre l'Équateur terrestre et le Pole Nord. 

Krasnodar possède sa «tour Choukhov». Le château d'eau local fut conçu par un spécialiste de structures voûtées, Vladimir Choukhov, l'auteur de la tour Chabolovskaia à Moscou. 
Vladimir Maiakovski, dans un de ses poèmes, appela Krasnodar la «capital des chiens». Ce surnom ironique resta et aujourd'hui la ville a même sa statue des «chiens amoureux». 
L'une des chansons du groupe suisse gothique Lacrimosa s'appelle "I lost my star in Krasnodar" («J'ai perdu mon étoile à Krasnodar»). Kransnodar est également le nom des chansons des groupes « Bakhit-compote » et « Smislovie galutsinatsie ». 

La «capitale du Sud russe» est la ville natale de la chanteuse d'opéra Anna Netrebko,du poète et auteur des paroles de la chanson «Ognei tak mnogo zolotih…» Nikolai Dotizo, du metteur en scène Karen Chakhnazarov, de la journaliste Margarita Simonian. 

Krasnodar a mis en place un mode de transport unique, l'écobus - un bus qui utilise le châssis du trolley. 
Les noms donnés à la ville par des populations immigrées, nombreuses au Kouban, sont aussi intéressants- le nom Adyguéen de Krasnodar est Bjedoug-Kalé, littéralement « forteresse des bjédougues », alors que les arméniens locaux l'appellent « Gadendar ».

Andricopulos Constantin 
Dunton Simon Michael 
Hirsekorn Alexander 
Zubkov Maksym Aleksandrovich