Réalités

La vasque de la flamme Olympique dans le stade « Ficht » à Sotchi a été allumée avec la même torche qui a visité l'espace ouvert.

La torche du relais « Sochi 2014 » a visité l'ISS dans l'espace ouvert, est plongée dans le plus profond lac du monde Baïkal, a été hissée sur le point culminant de l'Europe, au sommet d'Elbrouz, dans la station hydro-éléctrique de Sayano-Chouchensk, a été accueillie dans le temple bouddhiste, le datsan d'Ivolguinsk, est parvenue au sommet du volcan d’Avatcha à Kamtchatka et au Pôle Nord.
Le participant le plus âgé du relais de la flamme Olympique des Jeux à Sotchi, Alexandre Kaptarenko, est âgé de 101 ans. Avant sa course, il s’est entraîné avec un poisson congelé qu’il a utilisé en guise de  torche.
Une variété de transports alternatifs ont été mis en jeu lors du relais « Sochi 2014 » : la troïka, traîneau à chiens et à cerfs, chameau, aérostat, carrosse, bateau amphibie et kayac, voilier et brise-glace, vélo, moto, moto marine, wakeboard, quadricycle, ski-bob, motoneige, véhicule tout-terrain, véhicule hors route, et même moissonneuse-batteuse.
Lors de l’étape « train », le relais « Sochi 2014 » a parcouru la distance de 32381 km, dont 17 400 directement en train. Sur le chemin de la flamme, environ 32 millions de traverses !
Le relais de la flamme Olympique « Sochi 2014 » de 123 jours, parcourrait en un jour et une nuit 534 km en moyenne. La plus longue étape du relais en non-stop est le passage de Norilsk à Iakoutsk. La flamme a franchi alors 2055 kms en avion.
Le relais de la flamme Olympique « Sochi 2014 » est le plus ambitieux de toute l'histoire des Jeux Olympiques d'hiver: il est une fois et demi plus long que l'équateur, la flamme Olympique « Sochi 2014 » pourrait faire 26 voyages de Moscou à Londres, ou 8 voyages de Moscou à Vancouver. Le relais a duré 123 jours, et sa longueur a été de plus de 65 000 km.

Mais que faire si le jour J est nuageux ? Dans un tel cas, on utilise le feu, obtenu de la même manière lors d'une des répétitions qui se déroulent la veille de la cérémonie officielle. Ce fut le cas, par exemple, lors de l'allumage de la flamme au relais des Jeux Olympiques de Turin.

Pour les Jeux Olympiques d'hiver à Albertville (1992) la flamme a été transportée de Grèce en France par un avion de ligne supersonique. Depuis, ce type de transport n'a jamais été utilisé pour le transport de la flamme.

 La première région de Moscou qui a vu la flamme Olympique dans les années 80 était quartier neuf, dans le temps, Jasenevo.

Pour le relais de la flamme de 1980 a Lake Placid la faiblesse du nombre des engagés a été un  record. Sur le territoire des USA la flamme a été portée par seulement 52 personnes (26 hommes et 26 femmes), 50 d`entre eux représentaient les Etats américains (1 personne par Etat). La course commune a uni les relayeurs. Ils affirment avoir conservé des rapports jusqu’à aujourd’hui.

Les ruines de l`ancienne Olympie, où s`allume actuellement la flamme olympique, ont été mises à jour par les archéologues français seulement en 1829, à partir de plaques de cuivre et d’ inscriptions trouvées sur les lieux mêmes des anciennes compétitions, le monde contemporain a pu appréhender en détail  le déroulement  des anciens Jeux Olympiques.

Plus [15]