Nos porteurs de flambeau

Alan Khugayev

Alan  Khugayev

Alan est né le 27 avril 1989. Son père, Anatole Khugayev, entraîne l'équipe russe de lutte libre. À l'âge de 10 ans, le garçon commence à assister à des séances d'entraînement. Jusqu'en 2010, Alan se perfectionne en lutte gréco-romaine pour atteindre peu à peu un niveau professionnel. En 2011, le jeune homme remporte l'argent lors des championnats de Russie, une médaille qui laissait fortement présager sa participation aux Jeux Olympiques de Londres en 2012. 

Dans une interview accordée à Sportbox.ru, Alan Khugayev déclarait : « J'avais toujours rêvé de participer aux Jeux Olympiques. Suite à mes derniers exploits, j'avais compris que j'allais participer à mes premiers Jeux. Tous les jours, je me disais : « J'en suis capable, je vais le faire, je vais participer aux Jeux Olympiques, je suis digne de lutter à Londres ! ». Toutefois, je n'en ai pris conscience que quelques jours seulement avant les championnats de Russie qui se déroulaient en mai. Je me sentais bien, je me persuadais que j'allais remporter le championnat national et tout donner pour participer aux Jeux ». À Londres, lors de la finale, le lutteur russe affronte l'égyptien Ibrahim Gaber qui avait remporté la médaille d'or lors des Jeux Olympiques d'Athènes en 2004. Jeune et ambitieux, Alan réussit à vaincre le champion grâce à une technique de lutte au sol et remporte la médaille d'or.

Une victoire qu'il doit également au soutien de sa famille. La veille des Jeux Olympiques de Londres, sa petite fille venait au monde. Une motivation supplémentaire pour fournir une nouvelle fois de grands résultats. Khugayev prévoit d'utiliser une partie des gains pour financer le développement de la lutte gréco-romaine dans sa région. Il a déclaré au quotidien sportif russe « Sovetsky Sport » : « Je suis à la recherche de personnes désireuses de participer à la construction d'une salle de lutte gréco-romaine en Ossétie. Que nous disposions enfin de notre propre salle. Et nous bénéficions bien sûr du soutien de la région. Je souhaite aider personnellement notre sport ». Alan porte aujourd'hui le titre de « Maître émérite des sports de Russie » et est titulaire de l'ordre de l'Amitié.

Arriere à la liste des porteurs de flambeau