• Tioumen 11.12.2013 S'est déroulé 11:30 — 19:05
  • jour 67
    Tobolsk 12.12.2013 S'est déroulé 10:05 — 12:10
  • Nijni Taguil 13.12.2013 S'est déroulé 12:00 — 18:00
  • 134 000 habitants (2012)
  • 1587
  • 222 km²
  • 58° 11' N 68° 14' E

Chef-lieu de la région de Tioumen.

Capitale historique de la Sibérie, la ville a joué un rôle majeur dans la conquête des terres orientales de Russie.

D'un point de vue historique, Tobolsk était la deuxième ville russe de Sibérie après Tioumen, mais elle était malgré tout considérée comme la capitale de la Sibérie. Cela se manifestait parfois sur les cartes, dans lesquelles il était désigné comme «ville de Sibérie». En 1708, ce statut s'est officialisé, faisant de Tobolsk la capitale de la province de Sibérie. Après la révolution, la ville a perdu de son importance, concédant ainsi la première place de la région à la ville de Tioumen. Il n'empêche que Tobolsk reste l'une des villes les plus remarquables de Sibérie que les touristes s'empressent de visiter et qui est liée aux noms de grands dirigeants historiques de la Russie.

Tobolsk est au cœur même des plus grands moments de l'histoire du sport russe. Nikolaï Nikitine, architecte en chef du stade olympique Loujniki qui a accueilli les Jeux Olympiques de Moscou en 1980, est originaire de Tobolsk. Il est également l'architecte de la tour de radio-télédiffusion Ostankino. Tobolsk est aussi le berceau du coureur de biathlon Aleksandr Popov et du boxeur Rouslan Tchakhkiev, tous deux champions olympiques.

En savoir plus

Il est intéressant de noter que la première exilée à Tobolsk ne fut pas une personne mais bien une cloche venue tout droit de la ville d'Ouglitch. Elle avait été dépêchée sur place de sorte à servir de signal aux révoltes après la mort suspecte du fils d'Ivan le Terrible, le tsarévitch Dmitri. La cloche ne fut en usage qu'au milieu du 19e siècle.

Fedor Dostoevski, Vladimir Korolenko et Aleksandr Soljenitsyne vivaient dans la ville à différentes epoques.

Le Kremlin de Tobolsk est le seul à avoir été construit en pierre sur tout le territoire de la Sibérie.

La première revue littéraire de Sibérie a commencé à être publiée à partir de 1789 à Tobolsk. Elle répondait au nom compliqué de «Irtych se transformant en Hippocrène».

Le premier lycée pour garçons de Sibérie a également ouvert ses portes à Tobolsk.

L'action de la «Suite des aventures de Robinson Crusoé» se déroule à Tobolsk.

C'est également la ville où fut rédigée la célèbre romance d'Aleksandr Aliabiev intitulée Les cloches du soir. Aliabiev est d'ailleurs né à Tobolsk.

En outre, le chimiste Dmitri Mendeleev, le peintre Vassili Perov, l'actrice Lidia Smirnova et l'actuel président de l'Académie russe des sciences Iouri Ossipov ont également vu le jour dans cette ville.

Les articles en os sculpté font le plaisir des touristes de Tobolsk depuis le 17e siècle.

Nouvelles et événements

RIA Novosti: La flamme Olympique à la forteresse de Tobolsk
Tobolsk, 12.12.2013 22:47
La flamme des XXIIèmes Jeux olympiques d'hiver 2014 est passée jeudi par le kremlin (forteresse) de Tobolsk, marquant la fin de l'étape du relais organisée dans la région de Tioumen, en Sibérie Occidentale.
tobolsk.info : le relais de la flamme Olympique à Tobolsk a réalisé un rêve
Tobolsk, 12.12.2013 13:58
Pour un jour, Tobolsk est devenu la capitale du relais de la flamme Olympique. Après le départ du premier porteur, l`humeur des habitants de Tobolsk, participants et les spectateurs, fut meilleure encore.
À Tobolsk s`est terminé le relais de la flamme Olympique
Tobolsk, 12.12.2013 10:21
Le relais de la flamme des XXII Jeux Olympiques d'hiver de 2014 a pris fin dans la région de Tioumen après que le dernier relayeur, le maire de Tobolsk Vladimir Mazour, aie franchi la ligne d’arrivée avec sa torche dans le parc paysager du Kremlin de Tobolsk.
Montrer tout
Toutes les nouvelles et événements